LE SERVICE TR.E.M.A

12 rue Pierre Corneille
69006 LYON
Tél  : 04 78 24 47 32

secretariat@apase-lyon.fr


Le service de "TRavail Educatif de Médiation et d'Accompagnement (TREMA) a été créé en 1998 dans le cadre de la Protection de l'Enfance en partenariat avec le Conseil Général du Rhône.

Le service TR.E.M.A s'inscrit dans une démarche de prévention  précoce, réfléchie dans le sens de la promotion du rôle des parents auprès de leurs enfants. Cette action s'adresse à des enfants et à des adolescents âgés de 6 à 15 ans vivant dans leur milieu familial. Au cas par cas, des accompagnements peuvent débuter dès l'âge de 5 ans afin de favoriser plus encore la prévention précoce. La finalité du service est d'intervenir au plus tôt, avec l'adhésion des parents, afin de ne pas laisser la situation se dégrader.


Le service intervient sur Lyon et Venissieux.


Le service TR.E.M.A intervient sur mandat du responsable du "Service Enfance" des "Maisons du Rhône" (MDR) concernées.


Selon les situations l'intervention fait suite à une demande :

    • d'aide spontanée de la part des familles et des enfants,
    • émanant des services sociaux de secteur ou des services de P.M.I,
    • des services sociaux scolaires et tous services oeuvrant dans l'intérêt de la protection de l'enfant.


Logique d'intervention


Le service TR.E.M.A vise à mettre en oeuvre, à titre préventif, des actions d'accompagnement et de soutien auprès des enfants et des familles. Celles-ci se déroulent dans le cadre d'une relation de proximité favorisant la création et le développement de liens entre l'enfant - la famille - l'école - le quartier.

Afin d'anticiper sur les besoins et sur les différents relais, cette intervention est conçue en partenariat avec les services sociaux du Conseil Général, les équipes scolaires, la prévention spécialisée, les services socioculturels et les services de santé mentale.

L'action éducative proposée offre aux familles qui en font la demande un accompagnement auprès de l'enfant et un soutien aux parents. L'intervention du service se déroule toujours avec les parents en lien étroit et ne se conçoit pas sans leur adhésion et leur participation.

La contractualisation entre l'enfant, sa famille et le service TR.E.M.A est formalisée par le "protocole d'accord".



Les problématiques à l'origine d'une intervention du service TR.E.M.A


En famille :

    • Rupture/absence de communication (ex. enfant/parents/fratrie).
    • Non respect des règles posées par les parents.
    • Relation fusionnelle au sein de la famille (ex : confusion des rôles parents/enfants/fratrie).
    • Relations conflictuelles (ex. : parents/enfants, père/mère, enfant/fratrie).
    • Inhibition, angoisse, tristesse, isolement, manque d'autonomie, dispersion.
    • Caprices, colères, refus des limites, agressivité verbale.


A l'école :

    • Difficultés à entrer dans les apprentissages.
    • Non respect des règles de vie scolaire.
    • Difficulté de concentration.
    • Agressivité à l'égard d'autrui (ex. : camarades, enseignants).
    • Difficulté d'intégration (ex. : joue seul, est rejeté et stigmatisé).
    • Absentéisme scolaire.
    • Baisse des résultats scolaires.
    • Désinvestissement de l'enfant et/ou de la famille par rapport au projet scolaire.


Dans son environnement social :

      • Isolement social, désoeuvré dans le quartier.
      • Non respect des règles dans les différents dispositifs (centres d'animation, clubs sportifs...).



Modalités d'intervention


Les modalités d'intervention reposent sur une action intensive et de proximité auprès des enfants et de la famille. Le travail de proximité est basé sur des rencontres régulières chaque semaine avec l'enfant et la famille.


L'action est réfléchie dans le sens d'une promotion du travail individualisé avec la famille (suppléance, guidance et non -substitution) et s'appuie sur le réseau de partenaires sociaux du quartier de résidence de l'enfant.


Cette intervention éducative à but préventif est définie à court et moyen termes dans un cadre souple.


La stratégie de TR.E.M.A est fondée sur la libre adhésion des familles. Cela permet de favoriser l'investissement éducatif des deux parents de l'enfant, quelle que soit la situation conjugale du couple parental.